ARK NETWORK reference.ch · populus.ch    
 
  
Musique, Biographie, et Commentaires !!! 
 
 
Rubriques

 Home  | Livre d'Or  | Album-Photo

Biographie

Les bases de Metallica sont jetées en 1980 quand James Hetfield répond à une annonce placée dans un journal par Lars Ulrich. Les deux se rencontrent et jouent ensemble, mais en restent là. À l’été 81, Ulrich contacte Hetfield et un ami, Lloyd Grant, pour former un groupe qui participera à une compilation. Metallica donne un premier concert en 1982, à Anaheim, en Californie. Afin d’obtenir plus de concerts, le groupe doit enregistrer un démo. Le démo est enregistré avec James et Lars de même que le bassiste Ron McGovney et le guitariste Dave Mustaine qui formera plus tard Megadeth. 
 
Une connaissance du groupe les informe de l’existence d’un bassiste talentueux, Cliff Burton qui joue à ce moment avec Trauma. James et Lars sont tellement impressionnés par Burton qu’ils tentent de le convaincre de joindre Metallica. Celui-ci se fait tirer l’oreille et dit qu’il accepte si le groupe s’installe à San Francisco. Au cours d’un séjour à New York pour un spectacle, il devient apparent que Mustaine boit trop et les autres membres lui demandent de quitter. C’est ainsi qu’arrive le guitariste Kirk Hammett. 
 
En mai 1983, le groupe entre en studio et enregistre son premier véritable album, « Kill ‘Em All » qui était originalement intitulé « Metal up Your Ass ». Metallica revient encore plus fort un an plus tard avec « Ride the Lightning » et le mini-album « Creeping Death ». L’une des œuvres majeures du groupe paraît en 1986 avec le lancement de « Master of Puppets ». Le groupe part en tournée avec Ozzy Osbourne, mais un petit incident survient alors que James se fracture un poignet en faisant du skate-board. La tournée se poursuit, mais James ne fait que chanter. 
 
L’univers de Metallica balance le matin du 27 septembre 1986. Alors que tout le monde dort paisiblement dans l’autobus de tournée qui les amène de Stockholm à Copenhague, le chauffeur de l’autobus en perd le contrôle en raison de la glace noire et le mastodonte se retrouve sur le côté. La confusion fait place à l’émoi alors que tout le monde sort du véhicule, sauf Cliff Burton qui perd la vie à l’âge de 24 ans. Complètement assommés, les membres du groupe mettent un terme à la tournée et rentrent à la maison. Une fois le choc passé, ils se mettent à la recherche d’un nouveau bassiste. Ils reçoivent Jason Newsted en audition et celui-ci les convainc qu’il est l’homme de la situation puisqu’il a appris toutes les chansons du groupe en quelques jours seulement. 
 
En 1987, Metallica lance le mini-album de reprises « Garage Days Re-Revisted » afin de permettre aux fans de se familiariser avec Newsted. La même année, la vidéo « Cliff ‘Em All » sort en guise d’hommage à Cliff Burton. De retour avec un album complet en 1988, Metallica offre « …And Justice for All ». Quelques mois plus tard, le groupe surprend tout le monde avec le clip « One » alors que la formation avait toujours juré qu’elle n'en ferait jamais. L’année 1989 est bonne pour Metallica qui est en nomination au gala des Grammys. Elle perd aux mains de Jethro Tull, ce qui ne semble pas déranger le groupe outre mesure. Metallica se reprend en 1990 avec le Grammy de la Meilleure prestation metal pour la pièce « One ». 
 
Metallica retourne en studio en 1990 en compagnie du réalisateur canadien Bob Rock et enregistre l’album éponyme que tous appellent désormais « The Black Album ». Le groupe remporte de plus un second Grammy en 1991 pour la pièce « Stone Cold Crazy ». Après le lancement de « Metallica », la formation part en tournée et fait un crochet du côté de Moscou pour jouer avec AC/DC devant une foule de 500 000 spectateurs. En 1992, le groupe remporte son troisième Grammy grâce à « Enter Sandman ». L’album éponyme produit d’autres simples couronnés de succès dont « Nothing Else Matters ». 
 
La tournée de 1992 est marquée par un incident malheureux alors que le 8 août, James est brûlé par des éléments pyrotechniques pendant un spectacle au Stade Olympique de Montréal. Guns ‘N Roses monte ensuite sur scène et Axl quitte après quelques chansons. Les fans sont excédés et une émeute mémorable suit. 
 
Après une pause forcée par la blessure de James et une série de tournées, Metallica retourne en studio en 1995 et retient de nouveau les services de Bob Rock. Le résultat est dévoilé quelques mois plus tard quand « Load » est lancé en avril 96. Dès lors, la popularité de Metallica est indéniable, le groupe est choisi pour être tête d’affiche du populaire festival Lollapalooza. Peu de temps après, la formation lance « Reload ». 
 
En 1998, Metallica est à nouveau de retour en studio et prépare « Garage Inc. ». La même année, la valse des poursuites commence. La première vise Amazon.com qui propose à sa clientèle internaute un album non autorisé. Vient ensuite Victoria’s Secret qui fabrique un baume à lèvre utilisant le nom du groupe. En 1999, Metallica remporte son quatrième Grammy avec la chanson « Better Than You ». Tourjours en 1999, le groupe reçoit un prix Diamant de la Recording Industry Association of America pour des ventes de simples dépassant les dix millions d’exemplaires. En avril 1999, Metallica expérimente et se produit à deux reprises en compagnie de l’Orchestre symphonique de San Francisco. Le résultat se retrouve sur l’album « S & M » où classique et metal se côtoient de façon étonnante. Metallica est partout cette année-là, se produisant aussi au festival Woodstock 1999 comme ils l’avaient fait en 1994. 
 
Le groupe accumule les récompenses avec la régularité d’un métronome puisqu’un autre Grammy s’ajoute à la collection en 2000. C’est aussi en 2000 que Metallica lance sa poursuite la plus célèbre, celle visant le logiciel d’échange de fichiers MP3 dans Internet, Napster. Le groupe clame le viol de ses droits d’auteur pour justifier sa plainte tout en indiquant qu’il désire jouer le rôle de leader dans cette importante question qui touche tous les artistes. Metallica aura éventuellement gain de cause. 
 
Après une quinzaine d’années sans changement de personnel, une tuile tombe sur la tête du groupe et de sa légion de fans quand Jason Newsted annonce qu’il quitte Metallica en janvier 2001. Il désire consacrer plus de temps à sa famille et se remettre des dommages physiques causés par quatorze ans passés sur la route. 
 
En février 2001, Metallica met la main sur un sixième Grammy. Malgré le départ de Newsted, les trois membres restants retournent en studio en compagnie de Bob Rock en 2001 afin de recréer la magie de « Metallica » et « Load ». Le nouvel album du groupe « St. Anger » paraît en 2003. Pendant ce temps, Jason Newsted devient bassiste du groupe metal québécois Voivod en plus d’être courtisé par Ozzy Osbourne qui a perdu son bassiste, Robert Trujillo, aux mains de… Metallica. 
 
 

Écrit par Cath

 

(c) Catherine Roy - Créé à l'aide de Populus.
Modifié en dernier lieu le 19.05.2005
- Déjà 1475 visites sur ce site!